timbres-poste.ch découvrir comprendre

Cordiale bienvenue!

Chouette que tu nous rendes visite. 

Tu trouveras ici de nombreuses indications sur la collection de timbres. Par exemple: d’où est-ce que je peux recevoir des timbres? Comment les classer et les décoller? Quelles sortes d’oblitérations y a-t-il? 

Moniteurs et monitrices, ou ceux qui désirent le devenir, vous trouverez des informations à ce sujet, et comment on peut organiser un passeport vacances. A partir de la préparation, au matériel, jusqu’au lancer du timbre, tout est prêt à être téléchargé.

Nous allons continuer à développer le site timbres-poste.ch et c’est avec plaisir que nous recevrons vos idées sous: .

Même si nous travaillons tous en tant que bénévoles, il y a malgré tout encore des projets qui nécessitent une petite aide financière. Si vous êtes d’accord de nous soutenir, nous et nos idées,.cela nous ferait un immense plaisir.

A. Gubser Rapperswil, note: www.timbres-poste.ch, IBAN: CH48 0077 7008 7324 4364 9

Hashtag (#) – Un signe s’empare du monde digital



Vous avez certainement déjà vu ce signe # et vous savez sans doute aussi que cela s’appelle un Hashtag. Mais savez-vous qui a inventé le Hashtag et où il est utilisé ?

Vous pouvez en savoir plus à ce sujet ici.

Des colonnes colorées embellis-sent les villes





Vous les avez sûrement aussi déjà remarquées, ces colonnes rondes de 2,50 mètres de haut, dans la ville. Entièrement collées avec des affiches publicitaires colorées ou équipées des dernières technologies, ces colonnes d’affichage, comme on les appelle, font partie de la branche publicitaire depuis plus de 200 ans.

Comment est-ce arrivé? En savoir plus ici

Juste pour le plaisir

Dans la collection de timbres, on doit aussi pouvoir trouver du jeu, du plaisir et de l’excitation. Mais juste se déconnecter, et monter un puzzle, cela apporte un peu de changement et fait plaisir.  

Vous pouvez imprimer ce puzzle sur du papier solide, ou le coller sur du carton et le découper. Cliquer ici pour le puzzle.

Réception refusée – l’enfant n’a pas d‘argent

par Fritz Kirchhofer

Pour le financement des oeuvres d’utilité publique de Pro Juventute, des timbres de bienfaisance ont été émis sans valeur d’affranchissement en 1912, et avec valeur d’affranchissement dès 1913.

Depuis 1913, la vente des timbres était effectuée par la poste et les collaborateurs de la Fondation Pro Juventute pendant le mois de décembre. La durée de validité des émissions jusqu’à 1915 (sans 1914) était de 3 mois. De 1916 à 1928, leur validité était de 5 mois, puis à partir de 1929, elle fut élevée à six mois.
Le premier timbre Pro Juventute avait un prix de vente de 10 cts. soit 5 cts. de valeur d’affranchissement et 5 cts. de supplément, qui était destiné à la Fondation Pro Juventute. Le supplément ne fut imprimé sur le timbre qu’à partir de 1937. Les timbres de bienfaisance portent également le nom du pays HELVETIA, utilisé depuis 1862 pour nos timbres-poste. Tout aussi important est le terme : "Pro Juventute", en latin "Pour la jeunesse", qui a été conservé sur toutes les émissions futures.

Carte postale datée du 15.10.1917 de Bienne à Berne, affranchie de 5 cts. Le cercle à droite sous le timbre a été apposé par le buraliste postal et cela signifie que le timbre n’était plus valable. Le timbre de 1915 n'étant plus valable pour l'affranchissement, la carte fut chargée d’une double taxe de 10 cts.   (5 cts. taxe normale et 5 cts. surtaxe).

La réception a été refusée, car le garçon de l'hôpital de l’Isle ne pouvait pas payer les 10 cts. Par conséquent, le timbre de surtaxe a été annulé avec la marque "ungültig". Remarque du buraliste postal: "Le garçon n’a pas d‘argent."